Un si grand Salut

Written by gael
Category: ENSEIGNEMENTS Created: Thursday, 23 November 2017 10:43

Un si grand salut - Jour 4 (Dimanche 08 octobre 2017)
Hébreux 2 : 3
Actes 4 : 12
Romains 13 : 11
Bien-aimés dans le Seigneur, il est temps que l'église et le peuple de Dieu comprennent que le temps de salut approche et qu'il n'y a plus le temps de chercher quoi que ce soit d'autre. Il faut savoir que le salut n'est pas quelque chose de fabriqué, qu'il ne se trouve pas entre les mains d'un homme/d'un prophète mais que le salut c'est lui-même le Seigneur Jésus-Christ. Et comme Jésus est le même hier, aujourd'hui et éternellement, il n'est pas remplaçable, son sacerdoce ne passe jamais, lui-même s'occupe de son salut et le donne à qui il veut.
Le monde avait péché et le monde était condamné; de tous les personnages bibliques qui sont passés avant Jésus, tous n'ont pas vaincu un combat qui retenait les hommes sous sa servitude : c'était le combat du péché, le combat de la mort. Dès lors, personne ne pouvait y échapper. Or, le salut nous a été défini comme le fait d'être délivré/libéré du péché/de la mort/de l'insatisfaction. Et lorsque Jésus est venu, il a affronté et vaincu ce combat que nous ne pouvions vaincre.
Celui qui reçoit le salut ne s'emballe donc plus aux désirs de la chair car toute chose (bien matériel ou relation humaine) passera mais seul Jésus substistera et il est seul à nous accompagner même dans les moments les plus sombres de notre vie.
Il y eut un soir pendant lequel, selon la coutume du peuple juif, l'on devait libérer un prisonnier. Pilate présenta deux hommes au peuple : Barabas et Jésus et le peuple choisit Barabas et ce, pour que s'accomplisse le salut car si Jésus n'était pas allé à la mort, nous n'aurions pas été sauvé, selon qu'il est écrit “Sans effusion de sang il n'y a pas de pardon”.
1 Timothée 1 : 15
Ce texte nous aide à comprendre que personne ne pouvait prétendre être juste; nous étions tous pécheurs et Jésus est venu au monde pour nous sauver. Si le Seigneur ne nous avait pas fait grâce, nous ne serions pas sauvés.
Jésus, ayant trouvé que les hommes seraient incapables d'accéder au salut, il a décidé de leur faire grâce : elle est donc la source du salut pour que nous puissions hériter de ce que le Seigneur est allé nous préparer. Le cadeau ou la faveur que Jésus fait à tous ceux qui sont en lui c'est son salut et ce salut, on ne peut y accéder que par sa grâce.
C'est ce qui est explicité dans Tite 2 :11 -14.
Le monde s'arrêtera un jour et à un moment donné, le Seigneur reviendra chercher ses enfants; seuls ceux qui auront cru en Jésus seront sauvés. En effet, jésus est la bouée et le canot de sauvetage par excellence. Quand le monde commencera à couler, quiconque s'accrochera à cette bouée, sera sauvé.
Marc 8 :36 dit “Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s'il perd son âme? “. La bible ajoute en disant qu'il est donné aux hommes de vivre une fois, après quoi vient le jugement. Le salut que Dieu nou donne est donc le moyen d'éviter d'aller à ce jugement et tous ceux qui refusent le Seigneur Jésus-Christ iront en jugement.
Bien-aimés, la volonté de Dieu c'est que tous les hommes soient sauvés; à condition qu'ils reçoivent le Seigneur Jésus, qu'ils renoncent à leur vie, qu'ils suivent Jésus-Christ et qu'ils se chargent de leur croix (1 Pierre 4 :18).
Frères et soeurs, si vous n'avez jamais compris que vous devez abandonner la vie de péché, aujourd'hui le Seigneur vous demande personnellement de le recevoir comme Seigneur et sauveur; que ceux qui ont abandonné le Seigneur renouvellent leur engagement envers lui car Dieu a envoyé Jésus pour sauver le monde (Jean 3 : 16 -18).
Conclusion de la campage : Pendant ces 4 jours, le Seigneur a voulu nous dire qu'il est venu sauver le monde, particulièrement les pécheurs. Ainsi, à son retour, il reviendra chercher les siens (ceux qui se seraient convertis au nom de Jésus et qui se seraient bien comportés). Jésus est la seule voie qui mène au père: comme il sait ce que Dieu a voulu faire pour que l'homme soit sauvé, il l'a fait à la place de l'homme. Mais en retour, il nous demande d'entrer dans ce qu'il a fait et y demeurer car Dieu ne nous a pas appelé à la colère mais à l'acquisition du salut.
Aujourd'hui, peu importe le péché que nous avons commis, Dieu ne nous juge pas; il veut juste que nous l'acceptions en tant que Seigneur et sauveur afin de vivre avec lui dans la félicité éternelle !
Que Dieu bénisse son serviteur et l'inspire encore davantage Jean Jacques Omba
Résumé fait par la soeur R'uth Faith Omba

Leave your comments

Post comment as a guest

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
terms and condition.
  • No comments found